A CORPS PERDUS Opus 2 /  Tenir debout, c'est crier toujours !

 

 

A corps perdus sorti en juin 2015 à Circa sous la forme d’une création réalisée pour l’extérieur et les salles à grande hauteur (structure 11m), est sorti en mars 2017 sous sa version salle A corps peruds Opus 2 / Tenir debout, c'est crier toujours ! (structure 6m au manteau et 9m dans les cintres) à la Dferia de San Sebastian et au Carré-Colonnes de Saint-Médard-en-Jalles en Région.

 

PROPOS

Explosive, bruyante, colorée et déconcertante notre création s'articule sur la découverte des différentes facettes des personnages comme de leur écrin : la scénographie se dévoile pudiquement petit à petit, par surprises successives, isolant et dévoilant ses capacités de façon fragmentée…

Des histoires drôles, déjantées, en péril… furieusement vivantes !

 

 

 

DISCIPLINES

Acrobaties sur mât chinois atypiques, acrobaties au sol, chorégraphies, jeu, musique, voix et chant.

 

 

MISE EN SCÈNE

L’espace et la lumière en perpétuelle métamorphose révèlent les doutes, la beauté et la rage des personnages.

Attentif à une voix qui leur parle, leurs corps en alerte s’interrogent, se cherchent et se heurtent. Ils nous ressemblent. Fragiles, cruels et attachant… en quête de sens.

Entre silence et chaos, naissent « des histoires drôles, éphémères ou amputées. En transit sur cette terre. Liés par le temps et l’espace à partager. Entre violence et amour. A corps perdus. »

 

 

SCÉNOGRAPHIE
Le mât chinois est abordé sous plusieurs formes : vertical, oblique, statique, mouvant ou pendulaire, à un seul, deux, trois ou
quatre mâts plus ou moins écartés, plus ou moins penchés. Les multiples combinaisons évoquent la quête permanente d’un accord perdu. Les espaces scéniques sont propices à la recherche technique et sémantique.
Le dispositif mouvant (tournette, agrès mobiles) favorise la recherche dansée. Des jeux graphiques sont amenés par les mâts qui s’emmêlent et se démêlent. Un espace scénique en perpétuel déploiement.

 

 

DISTRIBUTION

Auteurs : Maureen Brown, Maryka Hassi, Benjamin Lissardy

Mise en scène : Maryka Hassi

Assistant mise en scène : Benjamin Lissardy

Scénographie : Maureen Brown

Composition/interprétation : Erwan Leguen

Chant, voix : Maryka Hassi

Textes : Maureen Brown

 

crédit photo : Laurent Girardeau

 

 

 

Mâts chinois : Benjamin Lissardy, Gaëtan Dubriont, Nhât-Nam Lê, Maureen Brown

Acrobaties : Charlie Marey

Création et régie lumière : Patrick Cathala

Costumes : Vincent Dupeyron

Regard sur le mouvement : Judith Argomaniz, Cie Lasala

Régisseur général : Raphaël Quillart

 

 


 

CALENDRIER

2016

novembre : résidence CIRCa - Pôle National des Arts du cirque

2017

janvier : résidence Carré-Les Colonnes Scène conventionnée St Médard-en-Jalles

février : résidence Scène Nationale Sud Aquitan, Bayonne

mars : résidence Teatro Victoria Eugenia de San Sebastian, Espagne

 

1ère le 6 mars à la Dferia de San Sebastian

1ères en Gironde au Carré-Les Colonnes (33)

 

CONTACT DIFFUSION

bivouac.cie@gmail.com

07 83 27 86 19

Télécharger
Tenir debout, c'est crier toujours dossi
Document Adobe Acrobat 566.2 KB