A CORPS PERDUS / Extérieur & Salles grande hauteur

PROPOS

Déplacer les mâts comme on déplacerait sa vision des choses, modifier l’espace, faire des tentatives et mettre en forme une idée nouvelle, puis rebondir sur une autre, une vision qui nous ressemble, une création en perpétuel mouvement, en perpétuelle adaptation, parce que tout bouge, tout est un équilibre précaire et instable …

 

Chaque déplacement des mâts et des corps est une quête de l’autre, l’expression d’un point de vue sur la vie et ses paradoxes, une tentative pour échapper à la résignation vers un idéal de liberté, d’action et de créativité.

 

En dehors d’une narration précise et sous forme d’images et de tableaux chorégraphiques, les corps s’efforcent de trouver un cap pour définir un avenir.

Se hisser aux limites, jusqu’à sa transcendance…. A corps perdus.

 

DISCIPLINES

Mâts chinois atypiques (mobiles/obliques/droits), chorégraphies, acrobaties, trampoline à 6 m, jeu, musique.

 

SCENOGRAPHIE - STRUCTURE 11m

Le mât chinois est abordé sous plusieurs formes : vertical, oblique, statique, mouvant ou pendulaire, à un seul, deux, trois ou quatre mâts plus ou moins écartés, plus ou moins penchés. Les multiples combinaisons évoquent la quête permanente d’un accord perdu. Les espaces scéniques sont propices à la recherche technique et sémantique.


Le dispositif mouvant (tournette, agrès mobiles) favorise la recherche dansée. Des jeux graphiques sont amenés par les mâts qui s’emmêlent et se démêlent. Les personnages doivent sans cesse s’adapter à cette sculpture monumentale en perpétuel déploiement.


Le trampoline à 6m de haut et le filet autour de celui-ci permettent d’explorer des mouvements acrobatiques et chorégraphiques avec un angle original pour le spectateur (en contre-plongée et par la transparence de la toile, ou à travers le filet). L’utilisation du trampoline vient de l’idée que l’espoir est une projection mentale et que l’on tente de s’en rapprocher physiquement. Il est placé en hauteur pour symboliser son caractère spirituel, inaccessible et impalpable.

 

 

MISE EN SCENE
Un univers sonore, une voix, des corps en mouvement défiant la gravité, des rythmes et des souffles. Une énergie fébrile, qui peu à peu s’affole. Des changements d’espaces et de lumières. Des échanges, des découvertes, des ouvertures. . . Eveiller la curiosité du spectateur à travers ses propres sensations, l’inviter à un univers sensitif propice à l ’imaginaire.

 

 

DISTRIBUTION

Mise en scène : Maryka Hassi

Assistant mise en scène : Benjamin Lissardy

Scénographie : Maureen Brown

Composition/interprétation : Erwan Leguen

Mâts chinois : Benjamin Lissardy, Gaëtan Dubriont, Nhât-Nam Lê, Maureen Brown

 

 

 

Acrobaties : Charlie Marey / Corentin Diane / Damien Droin

Trampoliniste : Paul Herzfeld / Nat Whittingham

Création lumière : Patrick Cathala

Régisseur général : Raphaël Quillart

Régisseuse Lumière : Camille Furon

Costumière : Aline Froux

 


 

PLUS DE 50 REPRESENTATIONS A CE JOUR

Circa Auch, Nov’art Bordeaux, La Teste-de-Buch, Creac de Bègles, Le Fourneau Brest, Fest’arts Libourne, Mimos Perigueux, Taillan-Médoc, Sismograf Olot Espagne, Les tombées de la nuit Rennes, Vaudeville Rendez-vous Portugal, Bastid’art, Rue de Strasbourg Euro métropole, Les Odysées Ambes, Coup de Chauffe Cognac, Festival Jours et nuits du cirque CIAM, Mauléon, Fête du Chapiteau bleu Tremblay, Festival Kaldearte Vitoria Gasteiz Espagne, Les Nuits de Villeurbanne, Festival Kaldealdia Bilbao Espagne, Girona Espagne, Brioux-sur-Boutonné, Les Echappées belles Scène Nationale d’Alençon, Gap, Musicalarue Luxey, Pampelune Espagne, St Dié-des-Voges, Festival At Tension Allemange, Le Landreau, Ustaritz, Eysines.

 

CALENDRIER DE RESIDENCES

 

2015

Janvier : résidence Gabarret (Cg40)

Fev/Mars : résidence Cité des arts de la rue Marseille

Avril/Mai : résidence à l'Agora de Boulazac

Juin : résidence CIRCA Pôle national des Arts du Cirque de Auch, sortie de résidence le 16 juin dans le cadre de la présentation de saison 2015-2016

 

2014

janvier : laboratoire/auditions - Chapiteau Bordeaux

Mars : laboratoire/auditions - Chapiteau  Bordeaux

Juin/Nov : construction Sud Side Marseille

Octobre : résidence Cité des arts de la rue Marseille

Novembre : résidence Gabarret (Cg40)

 

2013

Essai prototype/auditions à 2 mâts chinois atypiques (mobiles, obliques ou droits) et avec un trampoline.

 

LA PRESSE EN PARLE

 

CONTACT DIFFUSION

bivouac.cie@gmail.com

07 83 27 86 19

Télécharger
Dossier A corps perdus FR web NEW.pdf
Document Adobe Acrobat 5.4 MB